Conseils pratiques pour créer sa boutique en ligne

Depuis quelques années maintenant, le terme ‘créer sa boutique’ n'a plus la signification classique d'acheter un magasin et de créer un décor pour sa boutique. Souvent, quand on crée une boutique aujourd’hui, on le fait de manière virtuelle. C'est simple, au terme créer une boutique, on doit ajouter le complément, « en ligne ».

La création de boutique en ligne est une des facettes du web. Toutes les sociétés peuvent vendre leurs produits sur la toile et cela s’appelle le e-commerce ou commerce électronique. Le commerce électronique est en pleine croissance et les entreprises qui s'y mettent sont de plus en plus nombreuses. De multiples facteurs expliquent le succès du commerce électronique: les frais généraux sont moins élevés et les boutiques e-commerce peuvent pratiquer des prix plus bas, le choix est plus vaste et les comparaisons sont plus faciles, les consommateurs sont de plus en plus occupés et aiment bien l'idée d'acheter leurs produits du quotidien en quelques clics... Pour certaines activités comme les pièces détachées, le commerce électronique est incontournable

Pour l'entrepreneur, il y a deux activités bien distinctes dans une boutique en ligne : trafic et logistique et chacune de ces deux activités apporte son lot de problèmes.

Boutique en ligne: par où commencer?
Créer une boutique en ligne est une solution pratique qui permet aux consommateurs d'acheter vos produits en restant confortablement chez eux.

Côté trafic, les boutiques en lignes sont de plus en plus nombreuses et la concurrence est de plus en plus rude (heureusement, le marché augmente). Les entreprises ont du mal à attirer les visiteurs vers leur plate forme et il vaut mieux éviter de vendre les produits que le client trouve trop facilement dans l'épicerie ou le magasin du coin. Il faut s’efforcer de proposer à la vente des produits et des services que le client trouve vraiment intéressant et qui lui facilitent la vie.

Il est bon de créer un blog pour attirer du trafic. Le blog n’est pas indispensable en soi, mais il faut au moins un système qui permet d’ajouter du contenu régulièrement: réponses aux questions des consommateurs, conseils, trucs et astuces, promotions, concours, cadeaux électroniques gratuits… et plus généralement toutes choses qui aident à fidéliser le client et qui l’incitent à revenir.

La création d’une newsletter est quasiment indispensable pour une boutique en ligne. Si vous vendez des pièces détachées, vous aurez du mal à trouver quelque chose à dire, mais dans la plupart des cas, une newsletter permet de fidéliser les clients et provoquer des achats à répétition.

La logistique est un élément très important dans une boutique électronique. Vous devez bien sûr savoir trouver des fournisseurs à bas prix (ou au moins compétitifs), mais vous devez également savoir expédier et encaisser. Ces deux derniers points sont loin d’être simples. Si vous vendez des produits à faible prix, vous êtes moins exposé au risque de vol, mais vous devez avoir un volume conséquent pour vivre. Or qui dit gros volumes dit personnel et place de stockage. C’est gérable, mais loin d’être facile.

Si vous vendez des produits à prix plus élevés (montres, bijoux…) vous êtes en première ligne pour les tentatives d’escroquerie de faux acheteurs avec des moyens de payement frauduleux. Et pour compliquer la donne, les clients demandent des méthodes de payement de plus en plus nombreuses et sophistiquées. Cartes de crédit, paypal quand ce n’est pas western union (il faut alors se déplacer à la poste pour être payé)

L’aspect informatique n’est pas négligeable non plus. Dans une boutique en ligne, un élément clef et souvent sous estimé est la capacité de la boutique à convertir les visiteurs en acheteurs. Entre une boutique qui vend et une qui ne vend pas, il n’y a pratiquement pas de différences visibles ‘à l’œil nu’. C’est une somme de petits détails qui permet d’arriver à de bons taux de conversion. Pour y arriver, il faut essayer de multiples combinaisons (couleur, fonte, position du texte, des photos, offre...) et choisir la meilleure. On utilise des outils tels que le split testing ou le multivariate. Amazon y arrive très bien, mais leur boutique a coûté plusieurs centaines de millions de dollars et ce n’est évidemment pas à la portée de toutes les bourses.

Très peu de boutiques commerciales ont fait une démarche d’optimisation des taux de conversion. C’est un sujet peu connu et peu demandé par les marchands et cela ne passionne pas les informaticiens. Si vous achetez une boutique du commerce, n’oubliez pas de prendre ce facteur en considération car il influe de façon critique sur le résultat.

Au bout du compte, vous pouvez voir que créer une boutique en ligne n’est pas sans difficulté. Heureusement, il y a des success stories. Mais si vous débutez dans le commerce électronique, il est peut être plus sage de commencer par l’affiliation.

Autres ressources